De retour du Batizado d’Israël

mai 04, 2016 par dans Actualités

CSC_0984 (2)

CSC_0700

"Mieux vaut tard que jamais" diront certains. D'autres seront moins indulgents....

 

Bref, Mestre Requeijão a passé quelques jours à Jérusalem pour le 7e baptême du groupe en Israël. Et l'adjectif qui correspond le mieux à l'événement est "intense"! Et oui, à peine arrivé qu'il enchaîne: tressage des cordes, accordage des berimbaus et un premier cours le lundi soir avec les élèves de Professor Ligeiro. Un moment en toute intimité, avec des élèves enthousiastes et motivés.

Le mardi fin de journée, rebelotte avec deux ateliers très différents: un cours de musique animé par Requeijão, avec ensuite quelques mouvements pour travailler les déplacements; un cours mené par Contra Mestre Bolinha (Bantus) où l'accent était mis sur le rythme, l'esprit et les mouvements de la capoeira angola. Le tout se termine à minuit, avec passage obligé dans le resto "falafel et chackchouka" du coin. Dodo à 2h du matin, aïe aïe aïe, ça pique les yeux ! 

 

Dans une ville aussi fondamentale pour les religions juive, chrétienne et musulmane, une petite pause spirituelle s'impose. Le mercredi, on prend donc quelques heures pour se perdre dans la vieille ville, visiter l'église du Saint Sépulcre et se recueillir face au Mur des Lamentations. 15h !?! Vite, on court au studio pour le batizado des enfants. Bon là, ça se corse, plus de 70 (!!!) enfants en effervescence, avec des parents devenus photoreporters et une ronde animée par Mestre Requeijão et les élèves de Ligeiro. Beaucoup de cordes vertes, quelques cordes verte-jaune et des acrobaties made in Instrutores Pica Pau & Invergado pour le bonheur de chacun. Le soir, un super cours avec Instrutor Tom (Capoeira Brasil) où la stratégie  et la discipline était le maître mot (un entraînement physique et cérébral). Et quoi de mieux pour récupérer qu'une (voire deux, voire trois) pizzas! Mouais, pas très diététique tout ça. Heureusement, on continue la soirée jusqu'au bout de la nuit avec de la musique (« euh, on se fait un bœuf les gars ? ») et un peu plus de capoeira.

 

DSC_0639

DSC_0592 (2)

Le jeudi, c'est bientôt fini. On essaie de se détendre avant le dernier cours. Escapade au Zoo de Jérusalem. Nous sommes escortés par le meilleur des meilleurs niveau guide: Mascote! On le remercie encore parce que cet élève ultra doué (du groupe CDO, il faut le préciser) nous a fait faire un tour dans les coulisses en plus de nous avoir expliqué les tenants et les aboutissants de la vie du zoo et des animaux (PS : les Lémuriens, ça raffole des pommes). Malheureusement, la visite se termine trop vite, Contra Mestre Boca nous attend pour le dernier cours de l’événement. 

Alors là, la rencontre est inattendue. Beaucoup de technique, de précision et de la grâce. Contra Mestre Boca a un style à lui, pas sûr qu'on s'en rende compte sur les photos. Les élèves se sont accrochés face aux instructions ordonnées de Contra Mestre Boca… Certains ont par contre abandonné… Après un joli discours pour finaliser le cours, c’est au tour de Professor Ligeiro d’introduire le batizado des adultes. Bon accueil des nouveaux, des rires, des pleurs, des jeux géniaux: Camelo est passé graduado et Brinquinho est passé monitor (dès qu’on a le temps, on vous monte une vidéo). On finit la soirée dans un bon restaurant pour l'anniversaire de Pica Pau. 

Le lendemain, c'est déjà fini, Mestre Requeijão reprend l'avion. Retour à Paris!

PS : ah ! On n’a pas précisé qu’on était seulement 3 étrangers (e.g Français) à participer. Et que tout était en hébreu. Oui madame, on revient en plus bilingue. Bon j’exagère à peine, et heureusement les israéliens ont été très très sympas et accueillants. À l’année prochaine !

PS: plus de photos dans la galerie!

DSC_0602

DSC_0604

DSC_0523

20160414_151047

20160414_150901

DSC_0504 (2)

CSC_0694

20160414_142208

Désolé, les commentaires sont clôts pour le moment.